Plus que 2 points sur le permis de conduire : quelle solution ?

Avec le système de barème de retrait de points variant en fonction de la gravité de l’infraction commise, le permis de conduire est aujourd’hui comparable à un compte bancaire. Une mauvaise gestion du capital de points peut à tout moment entraîner l’invalidation du titre de conduite.

Pour conserver son permis tout au long de la vie, il est donc important d’apprendre à économiser son capital de points en mettant en place des dispositifs efficaces. Comme dispositifs efficaces, voici cinq options recommandées par les professionnels.

 2 points sur le permis que faire ?

Éviter l’alcool au volant

Le meilleur moyen de protéger son capital de points reste avant tout de ne pas commettre d’infraction. En France, l’alcool et l’excès de vitesse sont les cas d’infraction les plus meurtriers et les autorités en ont fait une priorité dans l’échelle des sanctions (retrait de 6 points).

À ce titre, éviter de prendre le volant après avoir consommé de l’alcool pourrait s’avérer nécessaire en cas de ratio faible du capital de points. En cas de consommation légère, il est important d’équiper le véhicule d’un éthylotest. Cela permettra notamment en temps opportun de s’assurer si oui ou non on se trouve sous la barre légale des 0,25 g d’alcool/litre.

Optimiser ses chances de ne pas recevoir de PV

Si l’alcool et l’excès de vitesse sont les cas d’infractions les plus meurtriers, téléphoner au volant est une mauvaise attitude très populaire chez les conducteurs. Afin d’éviter de courir des risques inutiles, la présence d’un kit mains libres dont l’utilisation est tolérée serait d’un précieux secours dans le véhicule.

La politesse en cas de contrôle : un atout majeur pour le conducteur

En cas de contrôle sur la route, se montrer poli en répondant aux questions des agents est un acte de civilité utile pour dédramatiser très souvent la situation. Cette politesse est également utile dans le cas d’une éventuelle procédure de contestation de retrait de points ou de permis.

Prendre toutes les précautions d’usage

La conduite a des règles d’usage simples et pourtant très souvent oubliées des conducteurs. Lorsque le capital de points se rapproche de la ligne rouge (solde nul), c’est généralement ce genre d’oubli qui cause des dégâts.

Afin d’éviter de s’exposer à des contrôles, il est donc essentiel de toujours s’assurer :

  • Du bon état des pneus.
  • Du bon fonctionnement des phares et des clignotants.
  • De la présence de la vignette d’assurance et du contrôle technique.

Le stage de récupération de points

S’inscrire à un stage de sensibilisation à la sécurité routière est l’une des solutions les plus simples et rapides du processus de récupération de points. Ce stage coûte environ 250 € dans toute la France. Sur certains sites, il est possible de faire des réservations de place à des prix concurrentiels.

Ce stage ne dure que de deux jours et donne automatiquement droit à 4 points. En revanche, le conducteur ne peut y participer que s’il a déjà perdu 4 points.

Le meilleur moyen de protéger son capital de points est de ne pas commettre d’infraction. Par ailleurs, l’erreur étant humaine, il est toujours préventif de mettre en place des dispositifs efficaces tels que :

  • Le stage de récupération de points.
  • La politesse au volant.
  • L’observation des précautions d’usage.